BLOG

à ce moment l'âme de l'individu est connectée en moyenne dans une mesure 6 à l'(((âme universelle))) et l'âme est dans une mesure 4 accomplie 

août 2022 (20 min)

juillet 2022 (20 min)

juin 2022 (20 min)

mai 2022 (25 min)

avril 2022 (20 min)

mars 2022 (20 min)

février 2022 (25 min)

BIOGRAPHIE

sur le graphique ci-dessus, nous voyons que l'âme du (((nouveau-né))) est presque complètement connectée à l'(((âme universelle)))

 

cela signifie que le (((fœtus))) dans ce cas n'a subi que quelques mini-traumatismes in utero

par exemple (((il))) ne se sentait pas en sécurité lorsque la mère se cognait le ventre contre le coin de la table, lorsqu'elle avait des nausées matinales, lorsqu'elle se disputait avec son mari, lorsqu'elle se dépêchait de monter les escaliers, lorsqu'elle dépêchait lorsqu'elle était presque en retard pour une réunion...

cela fait que le (((nouveau-né))) est presque complètement rempli de la (((source))) à la naissance

son instinct de survie garantit que l'(((enfant))) apprend très vite en faisant inconditionnellement confiance et en imitant son environnement

ainsi (((il))) imite sans filtre les pensées, les paroles et les actions des individus de son entourage, dont les âmes du fait des dommages collatéraux de leur instinct de survie, sont beaucoup moins connectées à l(((âme universelle)))

de plus (((il))) ne se sent pas en sécurité chez des adultes dominants ou sous la pression de ses pairs

afin d'éviter les conflits (((il))) va donc ajuster son comportement si par exemple ces dominants lui interdisent quelque chose

de cette façon, (((il))) s'assure qu'(((il))) se sent à nouveau en sécurité et aimé

cette domination, même si elle a la noble intention de le protéger d'un éventuel mal, l'éloignera son âme toujours un peu plus de l'(((âme universelle)))

par exemple l'(((individu))) adaptera son comportement de manière préventive si une situation similaire risque de se produire dans le futur

de plus son instinct de survie le convaincra qu'à l'avenir il vaut mieux adopter une position dominante plutôt d'être dominé 

progressivement les choses ci-dessus se transforment en croyances et habitudes, qui sont incluses dans le pilote automatique de son esprit subconscient et qui détermineront sa vie désormais, sans qu'il en soit conscient

dans l'exemple ci-dessus on voit que la courbe descend fortement entre l'âge de 9 et 14 ans et qu'à l'âge de 12 ans l'(((individu))) devient un individu

à l'école, il a été victime d'intimidation par certains de ses camarades à cause de ses dents de lapin et de ses taches de rousseur et du fait qu'ils pensaient qu'il était le préféré des quelques enseignants

de plus, il était sur une toute autre longueur d'onde que certains professeurs très dominants et donc très éloignés de l'(((âme universelle)))

s'il résolvait un problème de mathématiques selon sa propre méthode, il obtenait un zéro sur dix, puisqu'il n'avait pas utilisé la méthode du professeur

s'il avait écrit son devoir avec une pente italique gauche, son devoir serait déchiré à chaque fois, jusqu'à ce qu'il le soumette avec une pente italique droite

 

à l'origine il est resté fidèle à la (((source))), alors le conflit avec les professeurs s'est aggravé et il est rentré un jour avec un "mauvais" bulletin scolaire : il n'était que 13ème de la classe, où il était normalement parmi les 3 meilleurs élèves 

pour ses parents, c'était une menace sérieuse pour son avenir et ils l'ont donc forcé à faire plus d'efforts et surtout à écouter les professeurs, sinon cela affecterait son temps libre, son argent de poche…

 

bien que cette obligation ait eu la plus noble intention de préserver son avenir, elle a été le déclencheur d'une expérience traumatisante, dans laquelle son instinct de survie s'est manifesté de diverses manières

 

d'une part il avait réappris qu'il valait parfois mieux renier son moi authentique et donc la (((source))) pour se sentir en sécurité

 

de plus, cet incident avait lié son estime de soi à une réussite, une note : cela générait une peur de l'échec et aussi un stress de performance, car imaginez ce qui pourrait arriver si jamais il devenait 14e de la classe

de plus, cela lui avait montré qu'il était normal de réagir négativement lorsqu'une attente n'était pas satisfaite

enfin il avait aussi appris qu'il valait parfois mieux dominer les autres que d'être dominé quand il ne se sentait pas en sécurité

au cours des prochaines années, les mini-traumatismes se succèdent jusqu'à ce qu'il atteigne un plateau à l'âge de 18 ans

cela signifie qu'il entre dans une vie routinière, un point d'équilibre où son instinct de survie se sent à l'aise et est passé en mode sommeil

jusqu'à ce point, on peut dire que l'environnement est principalement responsable du fait que son âme s'est déconnectée de l'(((âme universelle))) et que le processus d'apprentissage s'est retardé en conséquence

comme nous l'avons vu précédemment, les deux valeurs de son âme auraient été significativement plus élevées si cet individu avait grandi dans une (((communauté)))

 

en tant qu'adulte, cependant, la responsabilité incombe désormais à lui-même, car il peut décider lui-même si et quand il veut que son âme se reconnecte à l'(((âme universelle))) et cela ne sera certainement pas le cas pour les 20 prochaines années, au contraire

à 22 ans nous voyons la fatigue scolaire, qui provoque une baisse et la «libération» d'une première expérience professionnelle, qui provoque une hausse

 

son travail a causé beaucoup de stress et une série de mini-traumatismes jusqu'à l'âge de 30 ans il y a eu une confrontation avec son nouveau patron, qui avait conspiré derrière son dos avec ses collègues, et qui avait résulté dans un licenciement qu'il a ressenti comme une trahison et une hypocrisie aberrante 

à ce moment-là l'âme se trouve au point 3 de l'axe, juste au-dessus du point neutre de la courbe bleue 

après cela, la courbe monte de manière significative, car il se sent plus en sécurité dans une nouvelle relation et dans une nouvelle maison

ensuite il y aura une deuxième série de mini-traumatismes principalement liés au travail qui résultent dans une nouvelle spirale descendante, qui déclenche à nouveau un clash direct avec son nouveau patron à l'âge de 40 ans 

maintenant il vit en antipode de l'(((âme universelle))) et cela se manifeste en nombreuses souffrances à la fois physiques (sinusite, eczéma, intestins sensibles, sommeil de mauvaise qualité) et mentales (angoisse, inquiétude, peur de l'échec, faible estime de soi, envie de performer, stress, frustration face à des attentes non réalisées, peur de la mort, peur de l’engagement…)

 

l'individu réagit aussi très frustré vis à vis de son environnement : ses parents ne le comprennent pas, son patron est incompétent, son partenaire lui accorde trop peu d'attention, un collègue obtient la promotion qu'il pense mériter, ...

en bref : il vit dans l'illusion qu'il est monsieur parfait et il se bat pour que le reste du monde s'adapte à lui pour mettre fin à ses souffrances

où à la naissance le monde était perçu comme un grand terrain de jeu, dans lequel il pouvait s'ébattre à sa guise, il se voit maintenant comme une victime sur le champ de bataille de ce même monde, où il doit se battre pour survivre

à cette époque, la société le voit comme un individu à succès, avec une grande maison, une voiture de luxe, une belle petite amie intelligente, sociable et de nombreuses invitations à des fêtes…

bien qu'il ait accompli tout ce pour quoi il s'est battu pendant toutes ces années, il ne se sent pas bien dans sa peau, car il vit en antipode de la (((souce)))

un jour il subit un stress énorme et sa mère lui dit, les larmes aux yeux, qu'elle ne le reconnaît presque plus

elle se demande ce qui est arrivé à ce gamin super facile et toujours heureux de l'époque

à ce moment-là, il se rend compte qu'il y a un problème fondamental

il est intéressant de noter que pendant cette période la courbe bleue est en dessous de la courbe rouge

au bord du désespoir, il décide en une fraction de seconde de prendre un congé sabbatique pour faire de l'auto-observation, de la réflexion et de l'analyse

 

ce tournant est aussi appelé la nuit obscure de l'âme

pendant cette période d'introspection, il tombe sur une citation de gandhi, qui résonne en lui

"notre véritable pouvoir ne réside pas dans notre capacité à changer le monde, mais dans notre capacité à nous réinventer et à nous recréer"

après 20 ans, il a pris conscience qu'il est seul responsable du salut de son âme et il décide que le moment est venu de s'inventer et de se recréer, de renaître spirituellement… mais il ne sait pas comment

dans les premières années, il le fait par trial and error en ajustant ses loisirs et son alimentation derrière la façade de businessman, mais en restant inchangé par rapport au monde extérieur

plus tard, il change, bien que dans une moindre mesure, sa vie professionnelle et sociale

de cette façon il mène une double vie, mal répartie entre son temps libre, où son âme est davantage connectée à l'(((âme universelle))) et sa vie sociale et professionnelle, où son âme est moins connectée à l'(((âme universelle)))

à 43 ans, il revit avec le même lien avec l'(((âme universelle))) qu'il avait à 12 ans, mais l'écart devient progressivement intenable

il se rend compte qu'il ne peut pas continuer à servir deux maîtres et décide donc résolument de mettre fin à sa double vie

il s'engage à se transformer jusqu'au bout et ainsi à revivre au maximum et inconditionnellement connecté avec l'(((âme universelle)))

intuitivement il commence à changer une chose après l'autre dans sa vie : sa routine, ses vêtements, sa nourriture, ses loisirs, son lieu de résidence, ses animaux de compagnie, son cercle d'amis, sa voiture... rien n'est resté pareil par rapport à Il y a 5 ans et ce processus continue d'avantage

s'il avait su à l'avance dans quelle mesure le processus de reconnecter à l'(((âme universelle))) était bouleversant, il ne l'aurait peut-être jamais entamé

mais oh comme il est content de ne pas avoir su à l'avance ce qui l'attendait, car la vie qu'il a maintenant est beaucoup plus positive , plus significative, plus colorée, plus heureuse, plus variée, plus surprenante, plus illimitée et plus satisfaisante

peu à peu l'âge d'or revient plein d'amour, d'admiration, d'émerveillement, de joie, d'insouciance et de spontanéité, qu'il avait connu pendant son enfance 

de plus en plus la peur et les soucis lui sont étrangers, il sait moins mais ressent plus, a moins de possessions, mais se sent comme un roi

progressivement ses souffrances physiques et mentales disparaissent comme neige au soleil

désormais il a accepté tout ce qu'il a jugé et lui a frustré dans le passé et toute forme de souffrance lui remplit de compassion

l'(((âme universelle))) est récemment devenue son employeur à temps plein et il est devenu l'un des moteurs du projet les tours des miracles

aujourd'hui, il est considéré par la société en général comme un perdant, un raté

il n'a pas de travail rémunéré, il porte les mêmes vêtements sales et déchirés tous les jours, se rase et se douche une fois par semaine, vit et dort dans une jeep de 15 ans, a des contacts sociaux très limités, pas d'invitations à des fêtes, pas de réseaux sociaux…

de temps en temps il a encore des moments de doute et dans ces moments de doute, il regarde les deux courbes ci-dessus et il constate qu'il n'a réalisé qu'une fraction du potentiel de son âme et que le meilleur reste encore à venir

 

il ne sait pas par ou son cheminement passera, quand et sous quelle forme les choses se manifesteront, car il a fait une délégation du pouvoir à l'(((âme universelle)))

 

mais il sait, il sént, qu'une fois son âme accomplie que la vie deviendra une succession de choses bien au-delà de son intellect et de son imagination et qu'il ne croirait même pas possible présentement 

 

alors le tour des miracles sera devenu un (((vrai))) tour des miracles