tout d'abord, bien évidemment, la question se pose de ce qu'est exactement cette conscience supérieure

nous l'avons tous vécu en quelque sorte : cette petite voix au fond de nous, qui dans de nombreux cas est en contradiction avec ce que l'égo veut qu'on fasse

 

la petite voix qui appelle à l'intégrité lorsqu'il s'agit de faire des choix


cette petite voix que tu entends quand tu veux manger le quatrième biscuit, quand maman a demandé de partager honnêtement les six biscuits avec frère ou sœur


cette voix est la conscience supérieure, elle connaît la vérité, elle sait ce qui est intrinsèquement bien et mal


c'est cette petite voix, cette conscience supérieure, qui joue un rôle clé dans l'ascension de l'axe du karma

voici quelques conseils pour se connecter à cette conscience supérieure

cela peut se faire très facilement, en répétant ce désir d'une manière très concentrée et en continu comme un mantra

le moment de la journée peut aussi aider : un bon moment c'est juste après le réveil et juste avant de s'endormir, comme l'égo est à ces moments ivre de sommeil

 

le lieu peut aussi aider : un bon endroit est loin de la société, dans un endroit ensoleillé, immergé dans la nature authentique, sans stimuli sensoriels où on vit une paix absolue ...  ça peut être sur une plage déserte, en haute montagne, sous un chêne centenaire, dans un hamac  

une autre astuce est de le faire pendant que nous faisons quelque chose sans réfléchir, en "pilote automatique" : il peut s'agir d'un rituel, d'un travail manuel répétitif, d'une méditation, ou simplement d'une pause "dolce far niente" ...

pour se relaxer encore plus, nous pouvons garder les mains à hauteur de la tête avec les bras supérieurs contre le corps et avec les paumes horizontales, ouvertes et vers l'avant en imaginant que les deux mains tiennent un poids que nous devons positionner très subtilement dans un tel manière qu'une balance imaginaire, qui se situe dans notre tête soit en équilibre parfait

une autre façon est de se tenir le dos contre le mur avec les talons à environ 20 cm du mur, d'appuyer l'arrière de la tête contre le mur, de regarder à l'infini juste devant soi puis d'élargir lentement ce regard le plus que possible

si l'on se concentre sur les flux de vie, cela aide également à se connecter avec la conscience supérieure

pour faire ceci, on adopte la posture de vitruve bien connue et on se concentre d'abord sur le point ∞ en haut et ensuite sur le point ∞ en bas

on se concentre sur le flux de vie vertical en inspirant quand on déplace le focus du point ∞ en bas vers le point ∞ en haut et en expirant quand on le ramène au point ∞ en bas

pour le flux de vie horizontal, l'exercice est similaire, mais le focus se déplace du point ∞ à gauche au point ∞ à droite en inspirant et de nouveau à gauche en expirant

pour les flux de vie diagonaux, le focus point se déplace d'abord du bas à gauche vers le haut à droite et vice versa, puis du bas à droite vers le haut à gauche et vice versa

l'inhalation se passe toujours par le nez et l'expiration se passe toujours par la bouche 

si tu connaisses des manières supplémentaires merci de laisser un message ... partager c'est s'engager